Cette méthode de relaxation arrivée tout droit d’extrême-orient ne doit pas être assimilée aux massages du kiné ni à la médecine traditionnelle. Mais elle peut compléter cette dernière.

Le shiatsu est un terme japonais (« shi » = doigts, « atsu » = pression) qui désigne une discipline ancestrale, complémentaire ou indépendante de la médecine allopathique, classée parmi les médecines douces (comme l’homéopathie, la naturopathie, la phytothérapie, la médecine chinoise, la chiropractie, etc.), et qui consiste à apaiser ou soulager un patient en appuyant sur des points d’énergie précis, à l’aide du pouce le plus souvent, ou des autres doigts de la main, ou en lui faisant pratiquer des étirements qui favorisent une meilleure circulation de l’énergie dans le corps, lui permettant de s’auto gérer. Il faut aussi considérer cette pratique non comme une médecine ou un massage, mais comme une méthode de relaxation préventive, sachant que les maladies et malformations ne sont pas du ressort du praticien en shiatsu, mais bel et bien de celui de la médecine que nous connaissons.‌‌‌

Le shiatsu pour qui? pourquoi?
Le shiatsu s’adresse aux personnes stressées, tendues, en proie à des problèmes nerveux ou autres (rhumatisme, tendinite, contracture musculaire, ou angoisse, dépression, épuisement, rhumes, etc.), ou qui souhaitent renforcer leur auto-défense en faisant mieux s’écouler l’énergie dans leur corps. Ou à celles qui, tout simplement, veulent améliorer leur bien-être. Pendant mes séances, qui dure une heure et au cours de laquelle la personne, habillée, est allongée sur une table le praticien effectue des pressions avec les doigts. Au moins une à trois séances, espacées de quinze jours à un mois, sont nécessaires pour soulager un problème, davantage bien sûr quand le souci est plus important.

Je suis formée également pour la grossesse (formation avec Suzanne Yates), comprenant, l’infertilité, le suivi de la grossesse avec ses maux et le bébé, l’accompagnement à l’accouchement, et les suivi après la grossesse et massage shiatsu bébé que j’enseigne aux parents.

Une Question? contactez Agnès Mazzolini Pfluger


    Classé dans :

    1 Place du Docteur Tibout, 28150

    06 18 30 17 81

    Siret : 817 586 241 00025

    Nous vous suggérons également :