Le chant des végétaux

Les végétaux émettent et percoivent des sons. Ce fut l’hypothèse d’une étude australienne menée par Monica Gagliano et qui ressemble à une fable de La Fontaine : du piment, entendant du fenouil pousser à proximité, se dépêcha de grandir pour se préserver de ce redoutable concurrent.

Les végétaux sont donc constamment en alerte pour s’informer sur l’environnement qui les entoure. Ils « entendent, ressentent et travaillent ». Ils expriment le mood de leur environnement, les gens, l’eau, etc… Ils ont beaucoup à nous transmettre. Leur ancienneté est bien supérieure à la nôtre, leurs génomes sont plus importants que les nôtres.

Cette hypothèse est aujourd’hui prouvée et c’est une découverte inoubliable d’écoute en direct du chant des végétaux que je vous propose de vivre grâce à des capteurs que nous allons positionner sur les feuilles et les racines. La différence de polarité va créer une ondulation qui sera transformée grâce à un transcodeur, en sons, eux-mêmes amplifiés. On va alors pouvoir se mettre à l’écoute de la plante. Plus on attend, plus une gamme étendue de sons va apparaitre.

Les fougères, les bambous sont des plantes très musiciennes. Elles émettent des sons différents si elles sont captées séparément. Mais chose magnifique, elles se mettent en syntonie si elles sont côte à côte.

Osons faire ce pas pour les rencontrer et réapprendre l’harmonie de la Vie avec les végétaux et le reste de la Planète.

Brigitte Ballard – fondatrice de LEAM FRANCE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *